LA TRIBUNE DU PIP

BANNY : quelle politique de réconciliation ?

Depuis son accession au poste de Premier Médiateur, M. Charles Konan BANNY ne cesse d'entreprendre des projets de paix pour notre pays. Du slogan " Confiance " en passant par " Concomitance " nous sommes depuis sur le nouveau concept " Train de la paix ".

Il est cependant important de noter qu'il ne fait aucun cas du préalable qui est pour nous le désarmement. Sans désarmement, cela nous intéresse de savoir quel sera le parcours de ce train de paix avec un pays divisé et des rebelles toujours armes à la main. Comment faire l'audience foraine dans cette partie de notre cher pays et surtout le déploiement de l'administration ?

Toujours est-il que le train avance toujours. En ce qui concerne ce fameux train, plusieurs questions nous viennent en tête. Le train BANNY est-il un TGV brûlant les étapes ou un train ordinaire qui va lentement et sûrement c'est-à-dire un omnibus ?

Le PIP fut le premier parti politique à parler de plan de paix et de réconciliation à travers son plan cadre de paix et de développement. Le PIP fut donc l'initiateur de " la caravane de paix " qui a été déformé pour devenir " le train de paix ". Par conséquent, le PIP se donne le droit de connaître les tenants et les aboutissants de cette mission de la Primature. Il est donc clair que nous poursuivons tous, les mêmes objectifs mais dans la forme il se pose une différence de taille :

les wagons de ce train sont occupés en majorités par de dangereux passagers (d'éternels saboteurs de paix) qui peuvent à tout moment le freiner, le dérouter ou dans le pire des cas le faire dérailler. Dans ce dit train, les wagons sont les structures mises en place et les passagers, les hommes qui ont à charge de mener à bien cette mission de paix.

Depuis le lancement du projet " train de paix " maintes tentatives ont été menées par le PIP à l'endroit de la Primature pour apporter son expérience et sa contribution afin que les objectifs fixés soient atteints ; cependant, les efforts entrepris dans ce sens par le parti sont restés vains.

Le PIP précurseur de la caravane de la paix depuis le 22 septembre 2004 n'a cessé de mener des actions de paix.

Tout comme les délégations prônant soit disant la paix, le PIP entend bénéficier aussi de subvention de l'Etat ou de la Communauté Internationale dans le but d'étendre sa salvatrice action sur toute l'étendue du territoire national.

Le PIP ne saurait terminer sans donner son avis sur l'après 31 octobre. Le Parti Ivoirien du Peuple soutient la République et tous ceux qui l'incarnent. Par conséquent le Président de la République de Côte d'Ivoire, M. KOUDOU GBAGBO Laurent, à défaut d'élections crédibles dans un pays en paix et réunifié, reste toujours au pouvoir pour garantir l'unité et la souveraineté de notre cher pays.

 

Pour le Parti Ivoirien du Peuple,

Le Président,

 

GNADOU Dano Zady

PIP, une Opposition dans la République !

 

Copyright ARCHIVES DU PIP / GNADOU. Tous Droits Réservés.

Home     Blog     Chat     Forum     Medias     Contact     Autre Archives