POUR DES LENDEMAINS QUI CHANTENT

 

Peuple de France,

Peuple de Côte d'Ivoire,

Chirac a ordonné hier la destruction des moyens aériens de la Côte d'Ivoire. Sa licorne venue pour séparer dit-on les forces en présence, a profité d'une situation mijotée par elle pour désarmer les FANCI, forces républicaines regroupant en son sein toutes les forces vives et toutes les ethnies de notre cher pays. Son Onu ne pouvait qu'à applaudir. Et oui, cela n'arrive pas qu'aux autres. La Côte d'Ivoire et Gbagbo viennent de l'apprendre à leurs dépends. Le Peuple de Côte d'Ivoire vient de l'apprendre à ses dépends. Nous, Eternelle Légitime Résistance venons de l'apprendre à notre dépend. Les mange-mil, agents doubles qui ont sans doute déserté le palais et sont en train de retourner certainement leur veste ont induit le Président Gbagbo en erreur en le poussant à attaquer les positions des terroristes sanguinaires de rebelles tout en sachant la perfidie de la licorne et son symbole de tueurs de béliers et des éléphanteaux. Houphouët en sait quelque chose. Heureusement qu'il avait déclaré que les éléphanteaux étaient devenus grands et adultes, cuirassés et blindés.

Si Gbagbo avait consulté le PIP, nous lui aurions répondu de ne pas attaquer, surtout dans ce mois de ramadan qui est l'un des cinq piliers de l'Islam, dans une guerre de Libération, sauf pleine certitude de la victoire, en incluant le facteur licorne, à offrir à nos frères et s½urs otages de la rébellion pour leur dire bonne fête de ramadan dans la joie et la ferveur.

Nous, ici, rendons hommage à Chirac. Nous lui disons qu'il a gagné une bataille, il ne gagnera pas la guerre contre la Côte d'Ivoire. La France ne le permettra d'ailleurs jamais. Le Peuple de Côte d'Ivoire non plus. Nous lui demandons de désarmer ici et maintenant ses licornes de rebelles et cela avant la fin du mois de ramadan afin que le peuple de Côte d'Ivoire puisse le fêter à l'unisson pour des joyeuses retrouvailles vivifiantes et inoubliables.

Au Peuple de Côte d'Ivoire, nous demandons de résister par tous les moyens, autour de ceux qui incarnent la République à leur tête le Président Gbagbo. Il ne faut pas désespérer d'eux, au contraire leur signifier notre indéfectible soutien. Ils ont encore des précieuses cartes en main. Ils sauront les utiliser à bon escient pour la survie de notre Chère Patrie. Au Peuple de Côte d'Ivoire nous disons que la nuit du doute c'était hier, celle de la transfiguration est pour demain. Veillons, car les semblables de la licorne ont déjà infiltré la zone libre. Nous demandons au Dignes Fils et filles de Côte d'Ivoire, Gardiens du Temple Eburnie où qu'ils soient sur toute l'étendue du territoire national avant l'effectivité urgente du désarmement des rebelles par leur reine licorne, Babylone des temps modernes, de faire des formations commando accélérées afin de ramener le maître de la licorne dans la réconciliation de la France avec la Côte d'Ivoire dans l'Opération leur Faire la Paix.

Nous ne saurons terminer sans rendre un hommage appuyé aux Forces Armées Nationales de Côte d'Ivoire. Tout le monde sait désormais ce qu'elles vallent, qu'elles ont gagné en une guerre éclair la guerre de libération, de réunification et de pacification, qu'elles n'ont jamais abandonné ces compatriotes otages de la rébellion. Ses avions de combat n'ont jamais été détruits en vol. Elles les ont laissés détruire au sol non parce qu'elles n'avaient pas les moyens ni le courage de les défendre ou de les utiliser contre la licorne, mais parce que la France s'était habillée d'un mandat onusien, mandat que l'Etat de Côte d'Ivoire lui avait donné.

Notre Grande Armée sort très grandie de cette épreuve où elle a montré son professionnalisme et son patriotisme. Ce qui veut dire que la mort des 9 militaires si elle devrait être confirmée ne pourra qu'accréditer la thèse d'une regrettable bavure si ce n'est un ignoble complot ourdi par la licorne pour le résultat que nous savons.

Gloire aux FANCI pour l'éternité !

Gloire au Peuple Invaincu de Côte d'Ivoire !

Gloire à son Président !

Haut les Cœurs !

Pour le Peuple de Côte d'Ivoire,

Pour la Conquérante Résistance,

Pour des Lendemains qui chantent !

 

Pour le Parti Ivoirien du Peuple,

Le Président,

 

GNADOU Dano Zady

PIP, une Opposition dans la République !

 

Copyright ARCHIVES DU PIP / GNADOU. Tous Droits Réservés.

Home     Blog     Chat     Forum     Medias     Contact     Autre Archives