ARTICLES DE LA MÊME RUBRIQUE

(Réactions du PIP)

 

Mouvement d'humeur de Chirac

Le Président français vient de dire récemment, à la proposition du Président sud africain de réduire graduellement la force Licorne en Côte d'Ivoire pour éviter une politique néo-colonialiste d'occupation, qu'il ne ferait plus rien qui puisse entraver ou confisquer le processus de paix dans ce pays.

 

ENFIN LA LICORNE SE DECOUVRE !

Hideuse, virulente, scélérate et lâche comme ses semblables qu'elle a créées, qu'elle nourrit de sa bave vénéneuse, la force licorne se découvre dans toute sa laideur aux yeux du monde. Elle vient de déclarer la guerre à la Cote d'Ivoire. 

 

POUR DES LENDEMAINS QUI CHANTENT

Chirac a ordonné hier la destruction des moyens aériens de la Côte d'Ivoire. Sa licorne venue pour séparer dit-on les forces en présence, a profité d'une situation mijotée par elle pour désarmer les FANCI,

 

NOUS NE SOMMMES PAS SORTIS DE L'AUBERGE !

Un homme politique de surcroît un député, un élu du peuple a pu s'exprimer ainsi ? Yako ! Nous ne sommes pas sortis de l'auberge. C'est catastrophique pour le pays.

 

AVONS-NOUS LES HOMMES QU'IL FAUT A LA PLACE QU'IL FAUT ?

Nous nous inclinons devant la dépouille de nos vaillants soldats, dignes fils, gardiens du temple, morts pour la Patrie et adressons nos condoléances les plus attristées à leurs familles éplorées, touchées dans leur chair, dans leur esprit et dans leur âme.

GBAGBO, UN TANGO DE PLUS ?

Le message de la nation de M. GBAGBO Laurent, Président de la République de la Côte d'Ivoire va dans le sens de ce que le peuple attendait de lui depuis fort longtemps.

 

L'ONU : SALUT LES COPAINS 

Le rapport de l`ONU sur les évènements du mois de mars est tombé. Il continue de faire couler beaucoup de salive. Au PIP, son contenu ne nous surprend guère. Il fallait s`y attendre car aussi bien que le Bien et le Mal cohabitent en Côte d`Ivoire, le Bien et le Mal cohabitent à l`ONU. Ce qui est vrai ici bas, est aussi vrai dans les cieux, dans les hautes sphères.

 

HONNEUR ET GLOIRE A LA CÔTE D'IVOIRE, LA MERE PATRIE !

Le 07 janvier 2003, le PIP avait déclaré nulle et non avenue la Conférence de Paix de Paris sur la crise ivoirienne parce que la sale guerre qui a été imposée à la grande Côte d'Ivoire a été l'œuvre de la France, de sa conception à sa réalisation et à sa pérennisation.

 

Copyright © GNADOU